Paris, musée du Louvre, département des Arts graphiques, collection Edmond de Rothschild

Fils cadet de Jacob James de Rothschild (1792-1868) et de Betty de Rothschild  (1805-1886), Edmond de Rothschild (Boulogne, 1845-1934) fut celui qui développa parmi ses frères et sœurs le plus fort goût artistique, sensibilité que son père encouragea en lui léguant à sa mort son important lot de gravures, genèse de l’actuelle collection. En amateur averti et entouré de grands experts, connaisseurs et historiens d’art, le baron réunit savamment presque 4 000 dessins, de plus de 30 000 estampes et de 521 livres et recueils d’œuvres issus des plus prestigieuses collections.

Presque un an après le décès du baron, et selon ses vœux exprimés à ses trois enfants, les héritiers du baron et de la baronne firent donation de l’ensemble de la collection au musée du Louvre le 28 décembre 1935. Les œuvres firent logées dans un premier temps dans une partie du premier étage de l’aile Mollien du musée. André Blum (1881-1963), premier conservateur de la collection et collaborateur du baron veilla à l’écriture du premier inventaire. Il organisa dès 1937 les premières expositions de la collection au musée de l’Orangerie et au Jeu de Paume. C’est ainsi que les corpus de Rembrandt, des incunables et des plus beaux dessins et gravures commencèrent à être montrées au public parisien. Après le déménagement des œuvres au château de Valençay pour assurer leur sauvegarde pendant la seconde guerre mondial, la collection s’installa en 1957 au premier étage du pavillon de Flore, emplacement qu’elle occupe depuis. Une nouvelle étape commença sous la direction de Maurice Sérullaz (1914-1997), pendant laquelle les efforts se concentrèrent sur l’étude des premières estampes germaniques et italiennes et sur la gravure de l’école française des XVIIe et XVIIIe siècles, principaux points d’intérêt d’Edmond de Rothschild. 

Les œuvres que le baron a précieusement collectées n’ont cessé d’être protégées, étudiées et valorisées selon les clauses de la donation. Elles furent intégrées au sein du département des Arts graphiques qui, après plusieurs décrets de création, n’acquit définitivement son structure actuelle qu’en 1989. Aujourd’hui elles sont inventoriées dans leur presque totalité sur la base en ligne du département des Arts Graphiques du Musée du Louvre (http://www.louvre.fr/departments/arts-graphiques).

La salle de consultation du département accueille sur rendez-vous du lundi au vendredi tous les visiteurs désireux d’étudier ou d’admirer ce magnifique ensemble. La collection du baron Edmond fait l’objet actuellement d’un projet de chantier de collection qui ne saura restituer qu’avec plus d’éclat toute sa beauté et la grande générosité du baron.

Victoria Fernandez
Documentaliste scientifique, collection Edmond de Rothschild, Paris, musée du Louvre, département des Arts Graphiques

 En savoir plus

Bibliographie

– Coblenz, Suzanne, La Collection d’estampes Edmond de Rothschild au Musée du Louvre, Paris, éditions des Musées nationaux, 1954.

– Torres, Pascal, La collection Edmond de Rothschild au musée du Louvre, Paris, éditions du musée du Louvre, 2011.

Ressources en ligne

L'ensemble des notices des dons d'Edmond de Rothschild aujourd'hui conservés dans le département des Arts graphique du musée du Louvre est accessible avec ce lien : Inventaire du département des Arts graphiques

Adresse

34, quai du Louvre75001 PARIS  

Site internet de l'établissement

http://www.louvre.fr

Sélection d'œuvres