Outils de rechercheSynthèse des ressources en ligne

Cette page présente une synthèse des ressources en ligne actuellement disponibles pour la consultation des notices des dons Rothschild aux institutions publiques françaises. Le travail de saisie des inventaires de ces dons dans les bases de données des institutions concernées est encore en cours. 

Musée du Louvre

La presque intégralité des dessins et gravures d'Edmond de Rothschild conservés au département des arts graphiques du musée du Louvre est recensée dans la base de données de ce département à cette adresse. Près de 84 900 œuvres données par la famille Rothschild (dessins, livres, estampes en feuille et estampes en recueil) sont ainsi conservées dans ce département. 

En ce qui concerne les autres départements, en l'état actuel, il est possible de consulter les notices de certains des dons destinés au département des Peintures ainsi qu'au département des Sculptures via la base Joconde.

Pour le département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, on peut également accéder à une sélection d'illustrations de ces dons dans la base de données de la RMN.

Le legs de la « petite galerie de tableaux italiens primitifs », destinée par Charlotte de Rothschild au musée du Louvre en 1899, est aussi  en ligne sur la base AGORHA.

Bibliothèque nationale de France

Presque tous les dons Rothschild conservés à la Bibliothèque nationale de France sont d’ores et déjà répertoriés dans les bases de données de la bibliothèque (à l'exception, par exemple, des 1 722 fers à dorer, don d'Henri de Rothschild, qui appartiennent au département des Manuscrits et pour lesquels on dispose d'un catalogue en format papier – ces fers sont conservés dans les ateliers de restauration). L'accès à ces ressources se fait essentiellement par catégorie et par le nom du donateur.

Département des Manuscrits

L'ensemble de la collection de James-Édouard de Rothschild a été cataloguée par Émile Picot dans cet ouvrage dont l'introduction est disponible à ce lien .

Le catalogue de la collection de James-Édouard de Rothschild conservée au département des Manuscrits contient non seulement des manuscrits mais aussi des imprimés, il est accessible à cette adresse (les lecteurs doivent rechercher la collection Rothschild parmi celles des manuscrits).

Cette collection fait l'objet d'un supplément qui est quant à lui décrit dans le catalogue général, et qui est accessible à cette adresse

Pour les manuscrits de provenance Henri de Rothschild, faire plutôt une recherche dans ce catalogue : http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/.

Enfin, les notices des quelques 4 000 autographes donnés par Henri se trouvent à cette adresse

Département Littérature et art

La collection Henri de Rothschild est conservée dans ce département sous la cote Z ROTHSCHILD ; se référer à ce lien pour la consultation. Plus précisément, les volumes du XVIIe et du XVIIIe siècles sont regroupés sous les cotes Z ROTHSCHILD-4001 à 5245, pour le XIXe et le XXe siècles, rechercher parmi les cotes Z ROTHSCHILD-7001 à 10863 ; les périodiques se trouvent enfin aux cotes Z ROTHSCHILD-12001 à 12532.

Réserve des livres rares 

Les notices des livres rares donnés par James ou Henri (il s'agit de quelques volumes isolés de Sade), sont accessibles via ce lien

Pour les dons faits par Adèle de Rothschild, consulter ce lien . Il s'agit entre autres d'éditions allemandes, incunables, volumes du XVIe siècle et ouvrages illustrés (un instrument de recherche supplémentaire pour ce legs – un inventaire du legs par Geneviève Guilleminot – est disponible sous forme de photocopies en banque de salle Y).

Département des Estampes et de la photographie

La Bibliothèque nationale de France conserve également deux recueils de photographies, conservées aux départements des Estampes et données par Adèle de Rothschild. Ces recueils sont constitués par des reproductions de tableaux du père d'Adèle.

Pour l'Album de vues de Venise et de Rome d'Antonio Perini, consulter cette notice. Cet album a été donné par Adèle de Rothschild avec un autre volume de photographies de meubles anciens.

Des étiquettes de vin offertes par Philippine de Rothschild sont aussi conservées dans ce département sous la cote LI 640 (1) boîte 4 avec un recueil d'entrelacs et dessins de reliure donné par Henri de Rothschild et accessible sous la cote LE 157-4.

Département de la Musique

Le département de la Musique a bénéficié des dons de Charlotte de Rothschild, consultables ici. Ces dons avaient été légués en 1901 au Conservatoire national de musique, mais appartiennent désormais au département de la Musique de la BnF.

Deux cents imprimés avec les ex-libris de Germaine de Rothschild sont aussi conservés dans ce département depuis 1962 (ils ne sont pas communicables).

La Bibliothèque-musée de l'Opéra conserve enfin un ouvrage donné par Germaine de Rothschild.

Département des Monnaies, médailles et antiques

Pour prendre connaissance des médailles d’Adélaïde de Rothschild (baronne Edmond James de Rothschild) données au département des Monnaies, médailles et antiques, consulter cette adresse (seule une partie de ces dons sont recensés). Pour les près de 4 000 monnaies données par Adèle et Adélaïde de Rothschild, voir ce lien dans le catalogue général.

Pour les médaillers ayant appartenu à Adèle de Rothschild, voir ce lien.

Villa Ephrussi de Rothschild (Saint-Jean-Cap-Ferrat)

L'ensemble des dessins et des tableaux du Moyen-Âge au XXe siècle est désormais accessible dans la base AGORHA.

La saisie des inventaires des textiles, du mobilier et des porcelaines est prévue dans les mois à venir (2017). 

Autres institutions 

Les dons aux autres musées parisiens et de province sont partiellement répertoriés dans la base Joconde(les musées d'Auxerre, Bayonne, Martigues, Nevers et Saint-Brieuc ont d'ores et déjà versé toutes les notices concernant les dons Rothschild dans cette base).

Pour un accès plus spécifique par musée, consulter les pages dédiées à chaque institution sur ce site. 

-----

Avertissement

Pour ce projet, le choix documentaire a été d'inciter les différents acteurs à recenser les œuvres ayant une provenance relative à la famille Rothschild et ainsi de l'indiquer dans leurs outils de gestion de collection afin que les données ne soient pas décorrélées des institutions qui possèdent l'objet, et de garantir au maximum l'intégrité de l'information à la source. Par conséquent, ce projet de recensement s'inscrit dans un temps long aussi bien d'un point de vue scientifique que documentaire.