À propos de ce programme

Le programme « Les collections Rothschild dans les institutions publiques françaises » a pour but de recenser et valoriser l'ensemble des donations faites par les membres de la famille Rothschild aux institutions françaises. Ces pages permettront, à terme, de rassembler tous les inventaires qui avaient été rédigés à l'occasion de la préparation de l'ouvrage Les Rothschild, une dynastie de mécènes en France dirigé par Pauline Prevost-Marcilhacy (3 vol., Éditions du Louvre/Bibliothèque nationale de France/Somogy éditions d'art, 2016). Elles présentent le profil biographique de ces mécènes, leurs centres d'intérêt, ainsi qu'un aperçu de leurs collections au sein des diverses institutions. Elles offrent des liens vers les institutions concernées, en présentant des accès directs aux bases de données qui recensent les œuvres Rothschild. Elles permettent aussi de signaler et d'illustrer les nouvelles découvertes. 

Principes du portail

Le site du programme, conçu comme un portail, est destiné à valoriser l'ensemble des donations faites par les membres de la famille Rothschild aux institutions françaises. Il s'agit d'environ 120 000 œuvres d'art (legs, dons, donations), entrées dans les collections publiques françaises de 1873 à nos jours et couvrant tous les domaines et toutes les techniques. Ce portail comporte des liens vers toutes les institutions concernées par ces dons qui sont aujourd’hui conservés dans quelque 200 institutions. Le projet se propose d'inciter les différents acteurs à les recenser et à les valoriser dans leurs inventaires à travers leurs mises en ligne.

Une enquête minutieuse a été ainsi menée auprès des 200 institutions concernées afin de déterminer l'état d'avancement de l'insertion des œuvres Rothschild dans leurs bases de données et de sensibiliser les contributeurs à l'intérêt de verser leurs notices dans des bases de données en ligne. Cette enquête s'appuie sur les inventaires rédigés dans le cadre de la préparation de l'ouvrage Les Rothschild, une dynastie de mécènes en France dirigé par Pauline Prevost-Marcilhacy (3 vol., Éditions du Louvre/BNF/Somogy, 2016). Elle est destinée à les valider, éventuellement à les compléter, et à encourager la mise en ligne de ces informations. Dans cette perspective, des accords spécifiques ont été passés avec les diverses institutions concernées.

Musée du Louvre et Bibliothèque nationale de France

Les liens vers les différentes bases du musée du Louvre et de la Bibliothèque nationale de France sont présentés dans la rubrique Outils de recherche et dans les pages dédiées à ces institutions et leurs départements sur le portail Rothschild.

Le Service des musées de France

Le Service des musées de France assure sa collaboration afin que les inventaires des dons Rothschild aux musées de France, une fois vérifiés, soient valorisés et insérés dans la base Joconde. Une lettre d’information du portail des collections des musées de France a par ailleurs annoncé cette nouvelle en juillet 2015. L'information de la parution du site, en novembre 2016, a aussi été relayée par un article sur le blog Joconde.

Le portail Rothschild présente des liens vers des résultats de requête sur Joconde pour les musées de France qui y ont reversé leur inventaire en indiquant une mention « Rothschild » en ancienne appartenance.

Ces versements des inventaires dans la base Joconde sont toujours en cours et les liens effectués depuis le portail des collections Rothschild dans les institutions publiques françaises continueront de s'enrichir au fur et à mesure de la mise à jour des informations par les musées.

Pour certains des musées, le portail renvoie à d'autres bases en ligne spécifiques (par exemple des bases régionales), selon les accords pris avec chaque institution.

Le rôle d'AGORHA

La base AGORHA est destinée à accueillir les inventaires des institutions qui ne sont pas classés comme musées de France. Il s'agit notamment d'y répertorier les quelque 6 000 notices d’œuvres de la Villa Ephrussi de Rothschild de Saint-Jean-Cap-Ferrat et des quelques autres 500 notices relative à la salle des curiosités de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP, ancienne Fondation Salomon de Rothschild), 11 rue Berryer dans le 8e arrondissement.

Intervention de Laura de Fuccia