Paris, Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP), autrefois Fondation Salomon de Rothschild

La baronne Adèle Hannah Charlotte de Rothschild, jeune veuve du baron Salomon James de Rothschild fait édifier un hôtel particulier, entre 1873 et 1882, au croisement de l'avenue de Friedland, des rues Berryer et Balzac, dans le quartier dit du « Faubourg du Roule », à l'ouest du 8e arrondissement. De style néo-classique, dans le goût de l'architecture de la fin du XVIIIe siècle, il est dessiné par Léon Ohnet et son élève Justin Ponsard ; le peintre Léopold Moulignon en assure la décoration intérieure.

Composé d'un bâtiment central de quatre niveaux et d'un retour en aile, entre cour et jardins, il comprend de somptueux salons, un escalier d'honneur, une belle galerie qui surplombe le hall d’entrée, une salle à manger en boiserie et tapisseries. Dans le jardin situé du côté de la façade de l’hôtel particulier, la baronne édifie une rotonde en souvenir de Balzac à l’emplacement de la maison où est décédé l’écrivain. Les vestiges de la chapelle Saint-Nicolas s’y trouvent également.

L’hôtel particulier dispose aussi d’un insolite cabinet de curiosités.

Lorsque la baronne décide dans son testament du 8 mars 1908 de léguer ce bâtiment, ses dépendances et ses collections à l’État français – ce legs sera effectif, à sa mort, en 1922, elle souhaite que le cabinet de curiosités de l’hôtel Salomon de Rothschild reste un espace préservé.

 « L’État devra conserver dans son état actuel la salle des curiosités et son contenu situés sur le côté de la cour et ayant des vitraux anciens en couleurs… ».

Extrait du testament et codicilles de la baronne de Rothschild, 11 mars 1922. 

Les salons de réception, après la disparition de la propriétaire, sont successivement exploités par la Bibliothèque d'art et d'archéologie léguée à l'Etat par le couturier Jacques Doucet, entre 1923 et 1935, le Cabinet des estampes de la BNF de 1937 à 1946, les espaces d'exposition du Centre national d'art contemporain/CNAC „ avant l'ouverture du Centre Pompidou en 1977, l'Hôtel des Arts entre 1991 et 1993, puis ceux du Centre national de la Photographie/CNP, avant l'ouverture du Jeu de Paume, de 1993 à  2003. L’ensemble du site sera classé monument historique en 2005 avant une ambitieuse campagne de rénovation qui permet, désormais, leur exploitation en bureaux et en espaces de réception pour des manifestations de prestige.

La Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, depuis sa création en 1976, a notamment pour mission d’administrer ce legs historique, au service de la création artistique et dans l’esprit généreux de la baronne.

Gérard Alaux, directeur de la FNAGP de 2002 à 2016

Laurence Maynier, directrice depuis 2016

Hôtel Salomon de Rothschild, Office d'honneur, fin du XIXe siècle.

Antoine Guyot, Le moulin de la Folie Beaujon, 2 rue Berryer, Paris 8e, 1827, Paris, musée Carnavalet.

En savoir plus

À l’occasion de la réouverture du cabinet de curiosités de l’Hôtel Salomon de Rothschild par la FNAGP, au mois de juin 2017, et dans le cadre du programme « Les collections Rothschild dans les institutions publiques françaises », l’INHA et la FNAGP s’associent afin de valoriser le legs fait en 1922 par la baronne Salomon de Rothschild. Nous allons procéder à la mise en ligne progressive des inventaires le concernant.

Dès juin 2017, il était possible de consulter dans AGORHA les notices illustrées des vitraux qui se trouvent dans la salle des Curiosités, ainsi que les notices des objets d'art européens qui se trouvaient dans le cabinet des curiosités en 1922. Depuis juin 2018, toutes les notices des œuvres conservées en 1922 dans la salle des Curiosités et mentionnées dans l'inventaire après-décès de la baronne sont désormais en ligne. Pour consulter ces notices, suivre ce lien. Pour en savoir plus sur cette salle de Curiosités, voir ce lien.

Nos remerciements vont aux services de documentations du musée du Louvre qui nous ont permis de poursuivre ce travail de recensement et d'identification des œuvres conservées dans cette salle en 1922.

Adresse

11, rue Berryer75008 PARIS  

Explorer

    • La salle des Curiosités

      Salle des Curiosités, Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques

      PARIS (75008)